Thursday, May 17, 2007

à méditer










"Ce n'est qu'avec une formation créatrice qui ne supprime aucun don de l'enfant mais qui au contraire le civilise que nous pourrons ensemble engendrer une société qui domine et absorbe sa violence"(PLATON)

Tous les élèves de 6èmes planchent sur le thème de la chanson à récapitulation à ce moment. ils ont 15 jours pour soit continuer la chanson "Mon âne", soit la transformer en en gardant l'esprit, soit tout inventer pour les plus inspirés, mélodie & rythme. Les débuts s'avèrent prometteurs, voire surréalistes ;-)
Je les encourage à écrire même n'importe quoi que l'on pourra améliorer, car c'est en se trompant que l'on apprend, et je suis bien placée...bref. Tous à vos bouées.
La difficulté majeure rencontrée à l'heure actuelle, concerne les grands nerveux et petits instables (ils sont 5 en moyenne par classe en 6ème et j'en ai 5 :-( ) qui profitent de ce moment de partage et d'échange (impossible sans un certain flottement de la discipline sacro-sainte) pour mettre ma classe à sac, c'est-à-dire jeter tout ce qui traîne, se lever, crier, voire se battre. J'expérimente donc à nouveau le duo patte de velours et cri primal dans lequel je commence à exceller.
Mais je ne cèderai pas. Le travail de création est essentiel et formateur, l'espace de liberté que donnera cette confiance en son talent est pour moi vital.
Dès ce travail terminé, il sera publié dans le site madamemusique (cf liens), sous la rubrique "travaux d'élèves".
un tout petit exemple de travail réalisé par une petite fille sur l'air de "Mon âne":
"Mon prof, mon prof avait cassé sa flûte
L'élève lui fit faire
Un produit anti-chute (bis)
Et un tambour tout plat (bis
Mon prof, mon prof avait une partition
L'élève lui fit faire
Des notes en promotion (bis)
Un produit anti-chute
Et un tambour tout plat (bis)
Mon prof, mon prof avait une chaîne Hi-Fi
L'élève lui a offert
Un CD de Robbie (bis)
Des notes en promotion
Un produit anti-chute
Et un tambour tout plat (bis)...
C'est-y pas trognon, cette toute petite chanson?
Voilà, la semaine prochaine c'est le BAC, et je serai sûrement très occupée. A+

6 comments:

melle Bille said...

secouez un enfant, il en tombera de la poésie et de la musique.
Préservez bien.
nourrissez le. Il en aura besoin plus tard.
;-)

madame musique said...

très jolie recette mlle Bille. j'sais pas encore si nous y arriverons, mais ce sera pas faute d'avoir essayé en tout cas.
quand à la fusion éducation-culture (à mort les petits théâtreux, le cinéma de campagne, les festivals off, etc)... ça promet encore çà. c'est sûr que quand on a comme référence montagné, obispo et halliday, ça relève pas le niveau.

Mme de K said...

Il est bien ce Platon ! On pourrait pas le mettre au ministère de l'Education ,

madamemusique said...

eh bien, si nous y mettions Mr Bentolila, il serait un peu dans cet esprit? je ne sais comment te remercier encore pour cette lecture, mme de K...
(Là je lis "la fabrigue du crétin" de Brighelli, très intéressant aussi...) j't'embrasse, tiens! xxx

Kinishao said...

Il est bien ce Platon ... il est sur quel label ?... (oui, tu as le droit de m'insulter ...)

madamemusique said...

wé, kini, ça va mieux? j'en ai encore plein des phrases comme çà à citer (merci les livres). En tout cas il rappait bien...